Formations VGP®

Devenez un centre de contrôle avec VGP®

Améliorer la sécurité et
prévenir les risques d’accident

Les appareils et engins de levage représentent des risques majeurs pour la sécurité des travailleurs et des usagers sur les chantiers. C’est la raison pour laquelle des vérifications fréquentes sont imposées par le code du travail.

Depuis 1995, VGP® Formations travaille à former vos collaborateurs dans ce domaine et contribue à sauver des vies chaque année. Nos formateurs ont plus de 30 ans d’expériences et sont liés avec notre centre de formation par un contrat de prestation de service.

La réglementation sur les
Vérifications Générales Périodiques

Les Vérifications Générales Périodiques (VGP®) sont rendues obligatoires par le Code du Travail. Les éventuelles vérifications et opérations de vérification et maintenance prévues par le constructeur du matériel et figurant dans les notices d’instructions doivent être aussi effectuées. Ces vérifications sont à la charge du chef d’établissement utilisateur.
Le contenu et la périodicité des vérifications sont définis dans l’arrêté du 1er mars 2004

Les articles du Code du Travail :

Les vérifications générales périodiques sont réalisées par des personnes qualifiées, appartenant ou non à l'établissement, dont la liste est tenue à la disposition de l'inspection du travail. Ces personnes sont compétentes dans le domaine de la prévention des risques présentés par les équipements de travail soumis à vérification et connaissent les dispositions réglementaires afférentes.

La formation à la sécurité dont bénéficient les travailleurs chargés de l'utilisation ou de la maintenance des équipements de travail est renouvelée et complétée aussi souvent que nécessaire pour prendre en compte les évolutions de ces équipements.

Edition INRS 6067 de novembre 2010 :

La réalisation des différents contrôles réglementaires est à la charge du chef d’établissement utilisateur de l’appareil. C’est à lui qu’incombe la responsabilité du maintien en état et en conformité des appareils. L’employeur doit mettre à disposition, les équipements pendant le temps nécessaire à la vérification, tenir à disposition les documents nécessaires et mettre à disposition les charges pour les épreuves et essais, ainsi que les moyens pour leur manutention.

Personne, entreprise ou organisme compétent dans le domaine de la prévention des risques présentés par les équipements de travail et connaissant les dispositions réglementaires afférentes. Ces personnes peuvent appartenir ou non à l’entreprise utilisatrice des équipements. Il peut également s’agir d’entreprises chargées de la maintenance des machines de l’établissement.

Procédure par laquelle un organisme faisant autorité reconnaît formellement qu’un organisme ou un individu est compétent pour effectuer des tâches spécifiques. Elle est obligatoire pour les organismes notifiés et ceux qui effectuent des vérifications sur demande de l’inspection du travail. Elle est volontaire pour toutes les autres prestations de vérification. (En France l’organisme accréditeur est le COFRAC).

Depuis le 29 décembre 2009, ce terme n’est plus utilisé dans le code du travail pour les équipements de travail. Avant cette date, il s’agissait d’organismes pouvant intervenir sur demande de l’inspection du travail afin de vérifier l’état de conformité d’un équipement de travail. Cet agrément était délivré par le ministère chargé du travail. Désormais, ce sont des organismes accrédités pour ce type de vérification qui interviennent.

Organisme intervenant dans la mise en oeuvre des procédures de certification ou pour effectuer des opérations de contrôle de conformité sur des machines soumises à examen CE de type. L’organisme est habilité par l’Etat français, qui le notifie à la Commission européenne.

Avec notre formation professionnelle, devenez contrôleur pour la vérification générale périodique (VGP®) obligatoire pour toutes les machines et matériels de levage de votre entreprise.

Comment devenir contrôleur VGP®
Le Programme de Formation

Réglementation

● Articles du code du travail relatifs aux vérifications
Arrêté du 1er et du 2 mars 2004

Application pratique des vérifications
sur matériel (à échelle réelle)

● Contrôle d’un hayon élévateur

Méthodologie pour effectuer les vérifications

Conditions d’exécution
● Matériel et outillage adéquats

Prévention et sécurité

Test de compétence

● Validation des 12 points essentiels.

Les différents modules de
LA FORMATION

FORMATION VGP®
HAYON ÉLÉVATEUR
& P.M.R (MOBILITÉ RÉDUITE)

FORMATION VGP®
GRUE AUXILIAIRE – FORESTIÈRE

FORMATION VGP®
BRAS DE LEVAGE

FORMATION VGP®
CHARIOT ÉLÉVATEUR (cat. 1 à 5)

FORMATION VGP®
NACELLE ÉLÉVATRICE (1A à 3B)

FORMATION VGP®
ENGINS DE TRAVAUX PUBLICS

FORMATION VGP®
GRUE MOBILE

FORMATION VGP®
GRUE À TOUR

FORMATION VGP®
MATÉRIELS DE GARAGE

FORMATION VGP®
PONT ROULANT & PORTIQUE

FORMATION VGP®
MONTE MEUBLES – CHARGES

FORMATION VGP®
ACCESOIRES DE LEVAGE

FORMATION VGP®
BENNES À ORDUES MÉNAGÈRES

EXTINCTEURS

INSTALLATIONS ÉLECTRIQUES

L‘ensemble des formations rentrent dans le cadre de la formation professionnelle continue, elles peuvent donc être prises en charge par votre organisme de cotisations. Elles vous permettent d’effectuer l’ensemble des prestations de vérifications réglementaires, en tenant compte des spécifications constructeurs:

Vérifications de mise ou de remise en service
Vérifications Générales Périodiques
Vérification de l’état de conformité à la demande de l’inspection du travail
Diagnostic de conformité

Les étapes pour devenir
CONTRÔLEUR VGP®

1

Contact

Un appel au 09.82.49.68.98 peut changer une vie.

2

Formation

Une semaine plus qu’instructive et intense !

3

Attestation de capacité

Recevez votre attestation clôturant votre formation.

4

Exercer

Vous voici maintenant contrôleur VGP® !

Accueil Client : 07.87.48.21.66 (direct)
RESP. des Formateurs : 06.76.10.81.82